Les plus beaux airs, duos et trios de BIZET, OFFENBACH, DONIZETTI, PUCCINI, VERDI, RAVEL, LEHAR, à ... Freddy MERCURY.

Un spectacle d’opéra pour tous publics, textes parlés en français, écrit par Catherine Dune avec la complicité des interprètes.

Herbert Von Karayel, pianiste soliste de renom international, vient faire ses gammes sur le piano du Théâtre de la Faisanderie, où il doit se produire en récital le soir même. Mais cette salle de concert hors des sentiers battus lui réserve quelques surprises, à commencer par la rencontre d’Alfred, Mario et Tino, les trois jardiniers mélomanes du Potager des Princes...

Après Les Noces de Figaro, La fille de Madame Angot, La Flûte Enchantée, A Fairy Dream et Carmen, ArtemOise revient sur la scène du Potager des Princes avec un nouveau spectacle d’opéra pour tous. Didier Henry, Matthieu Justine et Xavier Mauconduit, habitués des scènes internationales, font un détour au Jardin pour notre plus grand plaisir. 

*Les réservations se font uniquement sur notre site ou à l'accueil du Potager des Princes

Distribution 

Xavier Mauconduit.jpeg

XAVIER MAUCONDUIT, TÉNOR

Xavier Mauconduit chante depuis l’enfance et débute le chant lyrique dès l’âge de 15 ans. 

En 2008, il obtient son Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gerda Hartmann. 

 

L’opérette, l’opéra comique, et particulièrement Offenbach tiennent une place importante dans son répertoire. Il a chanté de nombreuses fois les rôles de Piquillo (la Périchole), Pluton (Orphée aux Enfers), Pâris (la Belle Hélène), Fritz (la Grande Duchesse de Gerolstein), Grenicheux (les Cloches de Corneville), Gontran (les Mousquetaires au Couvent),…

 

Xavier Mauconduit est membre de la troupe du festival de Bruniquel, dédié à Offenbach, depuis 2015. 

Le spécialiste d'Offenbach, chef d'orchestre et musicologue Jean-Christophe Keck l'invite régulièrement à venir interpréter ce répertoire. 

 

Il interprète également des rôles plus dramatiques comme Don José, dans Carmen de Bizet, notamment au festival Musica Nigella, et avec ArtemOise au Potager des Princes dans une mise en scène de Catherine Dune.
Il chante le rôle titre des Contes d’Hoffmann d’Offenbach avec l’orchestre de Normandie, dirigé par Alexandra Cravero, tout comme le rôle de Faust dans la Damnation de Faust de Berlioz, dirigée par Dominique Sourisse au théâtre 13e Art à Paris.

 

Depuis 2017, il est également Jean Valjean dans le spectacle "Les Misérables en Concert" en tournée française et internationale. 

MATTHIEU JUSTINE, TÉNOR 

 

Matthieu a suivi l'enseignement de personnalités du monde lyrique telles Didier Henry, Laurent Naouri, ou encore Ludovic Tézier notamment lors d'une Master Classe à l'Opéra de Nancy.

 

Il est très vite engagé sur scène dans les rôles de Tamino dans la Flûte Enchantée, Fritz dans La Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach à l’Opéra de Clermont-Ferrand et au Palais des Festivals à Cannes. 

 

Il est régulièrement invité par le Poème Harmonique dirigé par Vincent Dumestre, notamment à la Sainte Chapelle et à la Seine Musicale. 

Matthieu Justine2020.jpg

La saison 2017/2018 lui ouvre les portes du Théâtre des Champs-Élysées, de l’Opéra de Rouen et de l’Opéra de Marseille avec le rôle du Comte Almaviva dans Le Barbier de Séville de Rossini, (A. Perruchon / D. Robert), production qui se poursuit la saison suivante à l’Opéra d’Avignon, de Reims, Toulon, Montpellier, Nice, mais aussi Basilio dans « Les Noces de Figaro »

 

On lui confie le rôle de Gastone dans la Traviata (J. Rhorer / D. Warner) au Théâtre des Champs-Élysées, ainsi  qu’au Musikfest Bremen en Allemagne, Pâris dans La Belle Hélène avec l'Opéra des Landes (P. Forget / O. Tousis), Nadir dans Les Pêcheurs de perles de Bizet. 
Il est aussi Gustave dans « Pomme d'Api » de J. Offenbach, et Babylas dans  « Le Singe d'une nuit d'été » de G. Serpette (H. Blanic & Chloé Dufresne / Y. Coudray) à l'Opéra de Marseille, Toulon, Avignon, Nice…

 

En 2020/2021, il reprend le rôle de Nadir dans « Les Pêcheurs de Perles ». Il est invité à l'Opéra de Limoges pour plusieurs récitals dirigés par Philippe Forget. On le retrouve au Théâtre des Champs-Elysées dans le rôle de Nemorino dans l'Elixir d'Amour de Donizetti. Jérémie Rhorer l'invite à chanter Porcus et les soli de ténor dans Jeanne au bûcher de Honneger - avec Marion Cotillard dans le rôle de Jeanne - au festival de Pâques d'Aix-en-Provence. Il est Belmonte dans l'Enlèvement au sérail au festival Labeaume en musique (Philippe Forget / Mathieu Lebot Morin), puis Nemorino en tournée d'été aux Chorégies d'Orange (Adriano Sinivia). Il fait ses débuts dans le rôle d'Alfredo de Traviata. 

 

Dans la saison 2021/2022, on le retrouvera dans « Madama Butterfly » de Puccini à l'Opéra Grand Avignon, puis dans Traviata à l'Opéra de Limoges. Il poursuit sa tournée dans le rôle de Nadir des Pêcheurs de Perles de Bizet.

DIDIER HENRY, BARYTON

Didier Henry2020.jpeg

Didier Henry est invité sur les grandes scènes internationales, tant pour des productions lyriques que pour des concerts et récitals.
Sa carrière est marquée par le rôle de Pelléas, dont il assure la création à Moscou en 1987 sous la direction de Manuel Rosenthal.
Il l’enregistre pour Decca avec Charles Dutoit au pupitre, disque couronné par de nombreux prix Il interprète régulièrement ce rôle en France et à l’étranger, notamment au Teatro Colon de Buenos-Aires en 1999, avec Frederica von Stade, sous la direction d’Armin Jordan. 

Son répertoire s’étend d’Oreste d’Iphigénie en Tauride (Scala de Milan) à Eugène Onéguine, de Don Alfonso à Marcello, de Lescaut du Manon de Massenet à Hamlet d’Ambroise Thomas, de Posa de Don Carlos à

Einsenstein dans La Chauve-Souris-… 

Il chante Albert de Werther sous la direction de Riccardo Chailly, le Marquis de la Force du Dialogues des Carmélites à Strasbourg, dans la production de Marthe Keller (DVD), rôle qu’il reprend à la Scala de Milan, sous la direction de Riccardo Muti. Il prend part aux productions de Carmen et des Contes d’Hoffmann aux Chorégies d’Orange en 2004 et 2005 sous la direction de Myung Wung Chung et Michel Plasson. En 2009, il ajoute à son répertoire le rôle de Golaud en concert à Paris, puis en scène au Festival Messiaen de la Meije, et en 2011 celui d’Athanaël du Thaïs de Massenet, en 2018, le rôle titre de Saint François d’Assise de Messiaen.

 

En 2003, il signe sa première mise en scène avec “Monsieur Beaucaire” d’André Messager à l’Opéra de Metz, ayant à coeur de mettre en valeur les innombrables chefs d’oeuvres de la musique française. Il poursuit la même démarche avec “Sophie Arnould” opéra de Gabriel Pierné pour la Péniche Opéra et l’Opéra de Tours. Viennent ensuite “La Mélodie du Bonheur” , “Les Brigands” d’Offenbach, “Béatrice et Bénédict” de Berlioz... Il reprend cette saison sa mise en scène “Hamlet” d’Ambroise Thomas, au Théâtre Elisabethain d’Hardelot, et “Pelléas et Mélisande”. 

Didier Henry est un ardent défenseur de la Mélodie française, au travers des récitals, enregistrements, master-class… en France, Allemagne, Japon…

Didier Henry est également directeur artistique du label discographique Maguelone. 

 

CLÉMENCE LÉVY, SOPRANO

Clémence aborde la musique avec le piano et le violon, et obtient une Licence de Musicologie à la Sorbonne. Parallèlement elle se forme au Théâtre, au Studio Alain De Bock et au Chant, au Conservatoire de Paris 9e.

Ses qualités de comédienne et sa voix très agile la mènent très vite et naturellement à interpréter sur scène le répertoire d’Offenbach : La Poupée dans Les Contes d’Hoffmann, Eurydice dans Orphée aux Enfers... ainsi que les rôles mozartiens comme Zerlina dans Don Giovanni ou La Reine de la Nuit dans La Flûte Enchantée, notamment au Théâtre Chateaubriand à St Malo, au Théâtre de Cambrai, au Théâtre de la Vallée de l’Yerres à Brunoy, au Petit Louvre à Avignon ou encore, au Théâtre de Valère à Sion (Suisse).

 

En 2016, elle interprète Fé-An-Nich-Ton, le rôle féminin dans le Ba-ta-clan de J. Offenbach (dir. Léonard Ganvert) retransmis sur France 3.

 

Elle participe régulièrement à de multiples spectacles musicaux avec de nombreuses personnalités (Liliane Mazeron,Thierry Boulanger, Philippe Alègre, Thierry Garin…) ainsi qu’à plusieurs festivals tels le Festival de musique de Richelieu avec le pianiste Nicolas Boyer-Lehmann, l’Abbaye aux Dames de Saintes, le Musée de Montmartre ou encore au Moulin d’Andé.

 

Son timbre de voix lumineux se prête également aux œuvres sacrées : elle chante la Messe en Ut mineur de Mozart, Gallia et La Rédemption de Gounod, ou encore le Messie de Haendel à l’Église Saint Antoine des Quinze-Vingts (direction Eric Lebrun) et à l’Église de la Madeleine (dir. JC Dunand). Elle a ainsi été choisie pour interpréter la soprano solo dans le dernier CD “25 ans avec les Chœurs de Saint Antoine”.

 

On l’a également remarquée dans le spectacle “L’hiver approche”, grand concert caritatif pour la Fondation Abbé Pierre (mise en scène :. Manon Savary).

 

Toujours très attachée à l’interprétation et au jeu d’acteur, elle se produit sur la scène du Théâtre du Châtelet à Paris où elle y interprète un répertoire de théâtre musical avec le Diva Chorus ainsi que dans le spectacle “Une après-midi à Broadway”.

 

Elle a récemment participé à la production de La Belle Hélène de J. Offenbach avec Opéra des Landes (Philippe Forget / Olivier Tousis), et on a pu la retrouver au Festival Musique à Groix, dans le Docteur Ox d’Offenbach (direction Philippe Barbey-Lallia, mise en scène :. Catherine Dune et Didier Henry).

 

Prochainement, elle sera Blondchen dans L’enlèvement au sérail de Mozart pour le Festival ” Labeaume en musiques”. Elle prépare un récital avec le harpiste Alexander Boldachev, sans oublier quelques escapades dans les cours de récréations et autres lieux insolites dédiés à l’enfance, pour le spectacle ” Prince et Limaces”, avec Dom Paulin et Matthieu Justine.

EMRE CAN KARAYEL, PIANISTE

Emre Can Karajel2020.jpeg

Emre Can Karayel entreprend ses études musicales à 5 ans et intègre par la suite le Conservatoire National d'Istanbul. 

Il poursuit sa formation en Allemagne à la Musikhochschule de Freiburg-en-Brisgau.
En 1997 il obtient le Premier Prix ainsi que le Prix Spécial du Jury au Concours d'Accompagnement « Jugend musiziert » de Leipzig.
En 2001 il remporte le premier Prix d'Accompagnement du Concours International de Piano « Paula Salomon-Lindberg » de Berlin.

En 2005 il est finaliste du Concours International de Piano « Nadia-Lily Boulanger » de Paris. Il participe également à de nombreuses Master-Classes et ainsi reçoit les conseils de Pavel Gililov, Dietrich Fischer-Dieskau et Thomas Hampson.

Emre Can Karayel se produit régulièrement en tant que soliste et accompagnateur ainsi qu’en duo avec Sevki Karayel en France, en Turquie, en Allemagne et en Italie.

Il collabore en tant que chef de chant et directeur musical à de nombreux projets d’opéra avec Catherine Dune, notamment  « Albert Herring », « Le Nozze di Figaro » et « Les Aventures du Roi Pausole ».

Il est actuellement professeur titulaire de la classe de piano et de la classe récital mélodie et lied au conservatoire Gustave Charpentier à Paris. Parallèlement il est chef de chant à l’Ecole Normale Supérieure Alfred Cortot de Paris.

CATHERINE  DUNE —  SOPRANO ET METTEUR EN SCÈNE

Depuis 1983, Catherine Dune chante un large répertoire sur les grandes scènes françaises, du Théâtre National de Chaillot à l’Opéra Comique, en passant par les Opéras d’Avignon, Nancy, Tours, Nantes, St-Etienne, Marseille, les Chorégies d’Orange... 

Tout en incarnant des grands rôles classiques (Pamina dans la Flûte enchantée, Constance dans Les Dialogues des Carmélites, Musetta dans La Bohème...), elle crée des œuvres de nombreux compositeurs

d’aujourd’hui comme Antoine Duhamel, Janos Komivès ou Thierry Pécou. 

Elle crée sa première mise en scène en 2006 avec la comédie lyrique Sophie Arnould de Gabriel Pierné, aux côtés de Didier Henry à la Péniche Opéra. En 2011, le Festival Messiaen la demande pour L’Enfant et les sortilèges, avec Sabine Devielhe, Marc Mauillon, Anne Le Bozec…

Elle met en scène le Couronnement de Poppée de Monteverdi, Le Muet au Couvent de Janos Komivès, Albert Herring de Britten, Tamerlano de Haendel, Don Giovanni et les Noces de Figaro de Mozart, la Voix Humaine de Poulenc, Carmen de Bizet... à Tours, Athénée, Paris, Compiègne, Festival Nigella…

Cette saison, Catherine Dune a mis en scène le Roi Pausole d’Honegger, la Vida Breve de Manuel de Falla. Elle prépare la mise en scène du Coq Maurice, une création co-produite par ArtemOise avec l’Ensemble les Apaches. Catherine Dune prépare également un opéra équestre (la Cantatrice Cavalière ®), une passion qu’elle cultive parallèlement à l’art lyrique. 

ANNE POITEVIN, LUMIÈRES

Anne Poitevin2020.jpg

Anne a été assistante à la mise en scène pour Gilles Gleize sur Eté et fumée de Tenessee Williams et sur Le secret de l'aiguille creuse d'après Maurice Leblanc. 

 

Elle a collaboré avec la metteuse en scène Sophie Lamouche, Compagnie Les Arapédes, en créant les lumières de Bobby for ever ou l'amour de Lapointe aux Arènes de Lutèce et Marina ou le dernier rose aux joues d'après Marina Tsvétaeva au Proscénium. 

 

Dans son travail avec Patrizia Buzzi Barone, elle a créé les lumières pour La Passion de Jacopo(2006), sur les projets « Scènes Fertiles » (2008/2009), ainsi que sur « Oser le dire, Pouvoir le faire » en 2013.

 

Elle collabore avec Catherine Dune depuis 2009 :  elle crée les lumières de « L’Enfant et les Sortilèges », du « Couronnement de Poppée », de « Croisière sur le Il », du « Muet au Couvent », d’« Albert Herring », de « Tamerlano », de « Georges Dandin », « Der Kaiser von Atlantis », « Les Noces de Figaro », de « La Fille de Madame Angot », « A Fairy Dream », et en 2021, « Les Aventures du Roi Pausole ».

 

Billetterie en ligne